Faire comme si on ne le voyait pas…

 
 
                  2avril2008 003
 
 
                Le désespoir est assis sur un banc
 
Dans un square, sur un banc,
Il y a un homme qui vous appelle quand on passe.
Il a des binocles, un vieux costume gris
Il fume un petit ninas, il est assis
Et il vous appelle quand on passe.
Ou simplement il vous fait signe
Il ne faut pas le regarder,
Il ne faut pas l’écouter,
Il faut passer,
Faire comme si on ne le voyait pas,
Comme si on ne l’entendait pas .
Il faut passer, presser le pas.
Si vous le regardez,
Si vous l’écoutez,
Il vous fait signe et rien ni personne
Ne peut vous empêcher d’aller vous asseoir près de lui.
Alors il vous regarde et sourit
Et vous souffrez atrocement
Et l’homme continue de sourire
Et vous souriez, du même sourire,
Exactement .
Plus vous souriez, plus vous souffrez.
Atrocement !
Plus vous souffrez, plus vous souriez,
Irrémédiablement !
Et vous restez là,
Assis, figé,
Souriant sur le banc.
Des enfants jouent tout près de vous
Des passants passent,
Tranquillement.
Des oiseaux s’envolent, y1pFGKb_BIDy7koJU3iMnKKMZOrMUIGuTWQDrUiReeaS8kxohRwLxAb4nXotq4Iv_ArCffAULN4yIQ
Quittant un arbre
Pour un autre.
Et vous restez là,
Sur le banc .
Et vous savez, vous savez
Que jamais plus vous ne jouerez
Comme ces enfants .
Vous savez que jamais plus vous ne passerez
Tranquillement,
Comme ces passants .
Que jamais plus vous ne vous envolerez,
Quittant un arbre pour un autre,
Comme ces oiseaux
medium_martinets_vol Prévert

19 Réponses to “Faire comme si on ne le voyait pas…”

  1. c\’est beau mais tristounet
    je m\’attendais a une belle fin
    qu\’importe ne t\’asseois pas sur ce banc dako,
     bisibises

  2. ça me fait rappeler "forest gump"
    bonne journée!
    @+

  3. c\’est tres mélancolique ton billet du jour
    bisous

  4. Sylvie... Says:

    oui, s\’ouvrir vers l\’autre et se rendre compte que cet autre est soi-même.
    que faire? dire je suis toi? dire viens à moi? je ne sais plus. j\’ai eu des mots durs, dernièrement, car je pense que ce n\’est pas la peur qui doit provoquer notre appel.

  5.  
    J\’aime beaucoup Prévert….
    Bonne soirée.
    Bises amicales.
    .

  6. Carhibouline Says:

    Je ne sais pas…. je n\’ai pas peur…
    T\’aime.

  7. Mélancolique c\’est vrai.
    Alors comme dit "Miss" ne t\’assoie pas sur ce banc…
    Bises à toi. Jo

  8. Il y a aussi Madame Tristesse,Monsieur Chagrin,Madame Solitude,Monsieur Vide  …..       sur ce banc
    Mes amis depuis toujours…..
    Bisous mon Eva

  9. vert de coeur Says:

    bonsoir Eva, je sais tu ne m\’oublies pas, moi non plus Eva.
    Jouer comme des enfants… le temps de l\’innocence.
    Je te souhaite une belle nuit  ma chère Eva ? Je t\’embrasse.
     Tiens je vais porter une de tes créations. Un coeur qui donne la pêche.
     

  10. Je suis une fan de Prévert ;o)
    Et si le banc était recouvert d\’oiseaux
    Que l\’homme serait un ruisseau
    Que le soleil s\’y mirerait
    Qu\’il éclabousserait de ses rayons
    Pour effacer le bourdon
    Que les branches seraient bras
    Pour de la tendresse en taffetas
    Et que les feuilles seraient  sourires
    Pour des siècles à venir …;o)
     
    Douce journée douce Eva
    Je t\’envoie une envolée de bisous …

  11. Bonjour Eva,
     
    …Le désespoir est peut-être sur un banc mais l\’Espoir, l\’Espérance est au fond de notre coeur!!!
     
    Avec toute ma tendresse, je te souhaite une belle journée!
     
    Sylvie.

  12. Encore un mot: elle est très belle ta photo et elle dégage beaucoup d\’Espoir !!!

  13. Du Prévert…comme je l\’aime
     
    Bisous et très bonne journée (pluvieuse chez nous)
     
    Ps. La réponse "des rails…" est venue de la part de l\’ami Faradet😉
     
     

  14.  Plus….. mots restés en suspend au bout de mes doigts…
       désespoirs = peut s\’écrire aussi  des espoirs
     
    Un envol de bisous pour toi

  15. Le sourire et la souffrance ne sont pas liés directement, attache toi au sourire…la souffrance tu oublieras

  16. .уιуι Says:

     
     je passe mOn chemin ;0)
     mais je te laisse une envOlée de zibOuxXx
     

  17. Coucou Eva
    C\’est bien écrit, c\’est agréable à lire mais ça ne veut pas dire grand chose, je ne sais pas si le grand prévert était très mélancolique, avec le moral au fond des bottes ce jour là, mais c\’est du pousse à la pendaison, vu les arbres de libres à proximitéet et de surcrois, déserté par les oiseaux !!!
    Que de noir (je parie que les oiseaux étaient en fait des corbeaux), quand on pense que le sourire, c\’est une offrande, alors, quelle contradiction !!!  On n\’a plus rien à offrir quand on est au désespoir…. 
    En parlant d\’espoir, j\’espère que ça se passera bien pour toi et que tu nous reviendras en pleine forme.
    Gros bisous de Roro.

  18. je suis la dernière je n avais pas encore vu ce billet un peu triste mais joli .. j adore prévert j ai mis d ailleurs sur
    mon blog la semaine dernière un poème de lui … avec mon amitié de gros bisous bon week end

  19. C\’est magnifique…. Je crois que l\’attention aux autres, si elle est voulue et permanente change les gens en effet…Et il a des SDF passionnants, drôles, spirutuels ou tristes…Ce sont les vases communiquants : je donne, tu reçois et vice-versa.
    Bisous ma chère Eva. Sasha.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :