De la vodka pour sauver …

Des médecins australiens administrent de la vodka pour sauver un touriste
Des médecins australiens ont révélé mercredi avoir administré trois jours de suite à un touriste italien des doses régulières de vodka pour lui sauver la vie après qu’il se fut empoisonné.
L’homme âgé de 24 ans avait été transporté dans un hôpital du nord du Queensland il y a deux mois après avoir ingéré une quantité importante d’un produit potentiellement mortel que l’on trouve dans l’antigel, dans ce qui semble avoir été une tentative de suicide.
Les médecins de l’hôpital Mackay Base avaient alors jugé que la meilleure façon de sauver la vie de cet homme inconscient était d’inverser les effets du poison, du glycol d’éthylène, en lui administrant de l’alcool pharmaceutique.
Le docteur Pascal Gelperowicz a expliqué que lorsque les stocks d’alcool pharmaceutique de l’hôpital ont été épuisés, ils ont été chercher une caisse de bouteilles de vodka pour poursuivre le traitement.
"Nous sommes rapidement venus à bout des fioles d’alcool à 100% et nous avons décidé que la meilleure façon d’administrer dès lors de l’alcool à notre patient était de le lui faire passer par le biais d’une sonde nasogastrique", a indiqué Dr Gelperowicz.
Le patient a reçu l’équivalent de trois verres standard de vodka par heure pendant trois jours dans l’unité de soins intensifs, a précisé Dr Todd Fraser, un collègue du Dr Gelperowicz.
"Heureusement pour lui, il avait été placé par l’équipe médicale dans un coma artificiel pendant la majeure partie du traitement", a-t-il indiqué à l’Australian Broadcasting Corporation.
"Quand il s’est réveillé, je pense que sa gueule de bois était belle et bien partie", a-t-il ajouté.
Bien qu’insolite, ce traitement a été approuvé par les responsables hospitaliers.
"Les administrateurs de l’hôpital ont également été très compréhensifs quand nous leur avons expliqué les raisons pour lesquelles nous avons acheté une caisse de vodka", s’est amusé le Dr Fraser.
Le patient s’est complètement remis de son empoisonnement et a pu quitter l’hôpital 20 jours plus tard.
              

Une Réponse to “De la vodka pour sauver …”

  1. Carhibouline Says:

    Sympa comme traitement, mais on ne parle pas de la cuite carabinée qu\’il a du se payer…
    Bisous à Toi, bon week-end, je suis retournée jouer avec le chat et j\’ai découvert le chien…   ;o)
    Carhi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :