Alzheimer : bouger, c’est vital à tout âge

L’exercice régulier pourrait retarder le début de la maladie d’Alzheimer

L’ intérêt de la pratique d’une activité cérébrale soutenue dans la prévention de la maladie d’Alzheimer n’est plus à démontrer mais il se confirme que l’activité physique présente également un très grand intérêt.

En effet, les personnes âgées qui font de l’exercice au moins 3 fois par semaine retarderaient le début de la maladie d’Alzheimer ou de toute autre forme de démence, selon une étude publiée dans les «Annales de médecine interne» qui confirme que rester actif participe au maintien d’un cerveau en forme.

Selon le Dr Wayne McCormick, gériatre de l’Université de Washington, responsable de l’étude, «les bien-portants qui déclarent pratiquer régulièrement une activité physique présentent un risque de 30 à 40% inférieur de développer une démence par rapport à ceux qui n’en pratiquent pas» L’étude ne précise pas quel est le meilleur type d’activité, mais même un peu d’exercice serait bénéfique.

 

Une Réponse to “Alzheimer : bouger, c’est vital à tout âge”

  1. Bonjour, bien sur l\’exercice physique et indispensable pour garder une bonne forme physique et mentale et c\’est très bon pour le moral, combattre stress et dépression, ainsi que  pour le sommeil.Amitié….bisous….Ludo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :