Au revoir beau Cléo

 
Le chat, à pas de brume
S’enfuit dans la nuit brune.
Dans ses longues errances,
Il traverse les royaumes
Des fées, des elfes, des gnomes.
De ses vagabondages,
Son pelage a gardé
Des odeurs de vent frais
Et de forêts profondes.
De ses voyages nocturnes,
Ses prunelles ont retenu
Mille éclats de la lune.
Le chat, à pas de brume
Se fond dans la nuit brune.   
 

 

2 Réponses to “Au revoir beau Cléo”

  1.  Qui dira les mysteres qui se cachent en la pensée du chat, quand lentement, circonspect, mais toujours sans complexe, il erre dans les grandes herbes en quête d\’une proie qu\’il tuera sans vergogne mais qu\’il ne mangera pas ? Qui dira les pensées qui habitent sa tête quand d\’un pas nonchalant, il entre en la demeure, et, d\’un saut siléger que l\’on dirait un vol, atterrit sur nos genoux bourdonnant de "ronrons"et pousse de sa tête notre main, dont il quémande caresses puis se love , s\’abandonne et s\’endort l\’âme tranquille, du sommeil du juste, gardant par devers lui tous ses rêves que l\’on voudrait connaître ? {Claude 21 "Le Bresseylois"}

  2. moi j ai 4chats et un chien et je peut te dire  que je passe beaucoup de temps a les regarder  et a ramasser leurs poils   lol  c est  un livre ouvert un chat on devines ses pensées  sa queue bouge comme ca ses oreilles se rabattent  ses miaulements changent je comprends leur langage  amicalement    josy 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :