« Oui, MAIS… »

Six semaines après le 6 mai, les Français mettent un bémol à leur soutien à Sarkozy

                                                               Résultats par circonscription du 2e tour des législatives

Six semaines après l’élection présidentielle, les Français ont réaffirmé dimanche leur soutien à Nicolas Sarkozy mais en y mettant un bémol : si l’UMP dispose de la majorité absolue des sièges de députés pour légiférer, l’Assemblée nationale est plus rose qu’annoncé.

En déjouant au second tour des législatives les pronostics sur une vague bleue, les électeurs ont semblé dire "oui mais" à Nicolas Sarkozy, résume lundi la une du Figaro.
Le résultat le plus symbolique est la défaite du numéro 2 du gouvernement Alain Juppé à Bordeaux. Elle constitue un revers personnel pour l’ancien Premier ministre et va bouleverser l’équipe Fillon.
A la tête d’un grand ministère de l’Ecologie, Alain Juppé devait démissionner lundi matin, respectant la règle édictée par le Premier ministre.
Les 577 nouveaux élus vont se réunir à partir du 26 juin : 318 députés UMP (359 sortants), 190 PS (149 sortants), 8 PRG, 21 Nouveau centre, 17 PCF, 5 MoDem, 4 Verts et 2 MPF, les autres se partageant entre divers gauche et divers droite. L’Assemblée nationale sera plus féminine avec 107 élues contre 76.
Lundi matin, les métaphores maritimes étaient à la une de la presse: "le ressac de la vague bleue" (France Soir), "le raz de marée bleu horizon n’a pas eu lieu" (Le Figaro), "la vague bleue annoncée a été moins forte que prévu" (Les Echos).
Dans un registre plus combatif, pour Libération, "la droite prend une gauche", selon l’Humanité, "le peuple corrige le tir".
Pour le PS, qui avait fait campagne ces derniers jours contre "la TVA sociale", le sursaut des électeurs de gauche, malgré une abstention record de 40%, éloigne le risque d’une crise à court terme.
Son premier secrétaire François Hollande, contesté depuis la défaite de Ségolène Royal le 6 mai, a ainsi réaffirmé qu’il entendait rester à son poste jusqu’au congrès de 2008.
Mais deux autres événements risquent de peser. Dans un livre intitulé "Les coulisses d’une défaite", Ségolène Royal annonce à la fois sa séparation avec son compagnon François Hollande et son intention de briguer la direction du PS au prochain congrès.
Avec moins de 20 députés, les communistes ne pourront pas à eux seuls constituer un groupe, mais les quatre élus Verts sont déjà invités à les rejoindre.
Au centre, les anciens UDF ralliés à Nicolas Sarkozy et réunis dans le Nouveau centre sont juste assez nombreux (21) pour faire un groupe. Quant à François Bayrou, largement réélu dans le Béarn, il ne sera entouré dans l’hémicycle que de quatre autres représentants du MoDem.
A peine le scrutin législatif terminé, d’autres rendez-vous se profilent.
Ainsi, le gouvernement Fillon devrait être rapidement remanié, pour remplacer Alain Juppé et y adjoindre quelques secrétaires d’Etat. Peut-être une nouvelle occasion pour le chef de l’Etat de nommer des personnalités de gauche.
Avant de se mettre au travail, les députés auront à désigner leurs présidents de groupes, puis le président de l’Assemblée nationale. Plusieurs ténors UMP sont sur les rangs. Ils auront aussi à désigner les présidents de commissions, les vice-présidents, questeurs…
Ensuite, le coup d’envoi du travail parlementaire sera donné par le Premier ministre avec son discours de politique générale.
Au programme de la session extraordinaire de juillet, figure le projet de loi "en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat" qui reprend les mesures sur l’emploi et la fiscalité.
Le Parlement devra examiner en outre le texte sur l’autonomie des universités, un projet de loi-cadre sur le service minimum dans les transports publics, le renforcement de la lutte contre la récidive.
Une autre session extraordinaire devrait être convoquée à la mi-septembre, pour le projet sur la maîtrise de l’immigration

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :