Tristesse

Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leurs nids dans vos cheveux.
 
C’est fou comme la voix seule peut dire d’une personne qu’on aime
– de sa tristesse, de sa fatigue, de sa fragilité, de son intensité de vivre, de sa joie.
Sans les gestes, c’est la pudeur qui disparaît, la transparence qui s’installe.
 
Souris même si ton sourire est triste, car s’il existe quelque chose de plus triste
qu’un sourire triste, c’est bien la tristesse de ne pas savoir sourire.
 
 
L’optimisme c’est aussi de dire qu’il y a de la tristesse dans la vie, du malheur.
Dire que tout va bien, que tout va bien se passer, ce n’est pas de l’optimisme,
c’est de la bêtise.
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :